Actualités

Communiqué de presse - Lancement du Club Mécénat des ETI

Le Mouvement des entreprises de taille intermédiaire (METI) et le FBN France ont annoncé mercredi 27 juin le lancement officiel du « Club mécénat des ETI ». Ce Club rassemble des dirigeants d’entreprise qui désirent s’engager dans le mécénat, en partenariat avec ADMICAL, la Banque Palatine, FIDAL et la Fondation de France. Cette initiative vise à créer une dynamique collective autour du mécénat d’entreprise parmi les ETI.

 

 

Elle s’inscrit dans la continuité du travail qui a été engagé avec la publication de l’étude Les ETI, acteurs du mécénat, réalisée en 2014 en partenariat avec ADMICAL. Cette étude, fondée sur des entretiens qualitatifs avec des dirigeants mécènes, a permis de mettre en avant les spécificités du mécénat des ETI : actions de long terme, ancrées dans un territoire autour des sites et des usines, agissant en proximité dans de nombreux domaines, depuis la promotion de la culture et du patrimoine à la solidarité en passant par l’éducation et le sport. Aujourd’hui, les ETI constituent la catégorie d’entreprises qui crée le plus de fondations pour structurer leur engagement.

C’est cette volonté d’agir que le Club Mécénat des ETI souhaite soutenir. Alors que le gouvernement prévoit de modifier le Code civil pour y intégrer la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux dans la définition de l’objet social, nous considérons que les outils dont se saisissent les entreprises permettent déjà d’agir de façon concrète et efficace pour l’intérêt général, comme c’est le cas avec le mécénat.

L’action du Club mécénat des ETI se structure autour de trois axes :

1. SENSIBILISER

- À travers une étude intitulée L’entreprise engagée : nouvelles frontières de la RSE et du mécénat, produite par la Fondation de France en partenariat avec ADMICAL et le Comité 21, qui éclaire les évolutions récentes des dynamiques d’engagement des entreprises, et l’articulation entre les activités de RSE et de mécénat ;

- Avec l’organisation de rencontres du mécénat des ETI en régions, en partenariat avec ADMICAL et la Fondation de France pour aller à la rencontre des dirigeants d’ETI désireux de se lancer ou de structurer davantage leurs actions de mécénat ;

- Grâce à un Guide pratique « Les ETI au service de l’intérêt général » permettant de recenser les différents outils de mécénat, de présenter des actions transposables dans les territoires et de proposer des indicateurs de résultat pour mesurer l’engagement des entreprises mécènes ;

- En mobilisant des Ambassadeurs du mécénat parmi les dirigeants déjà engagés, capables de témoigner et d’accompagner leurs pairs dans la définition d’une stratégie et d’outils de mécénat.

 

2. ÉCHANGER

- Par la création d’un mini site Internet pour collecter et diffuser les bonnes pratiques ;
- En mettant à disposition, grâce à nos partenaires, des experts du mécénat capables de mettre en relation des causes et des mécènes, d’apporter un éclairage technique ou opérationnel, d’aider au bouclage financier d’une action ;

- En encourageant la mutualisation des actions au bénéfice de causes auditionnées et sélectionnées par les partenaires du Club. C’est notamment dans cette perspective que s’inscrit la Fondation Palatine des ETI « Mécènes ensemble » que nous soutenons.

 

3. DÉFENDRE ET PROMOUVOIR

- Par la mise à jour des données sur le mécénat des ETI, notamment via une enquête initiée avec notre partenaire FIDAL dans les réseaux respectifs du METI et du FBN France. Ces nouvelles données seront une réponse concrète que les ETI pourront apporter au débat sur l’élargissement de l’objet social des entreprises ;

- Par la création d’un label des ETI mécènes qui sera accordé tant à des causes soutenues et répondant aux spécificités du mécénat des ETI (action de proximité, lien territorial, effet de levier) qu’aux ETI engagées elles-mêmes ;

- En mettant dans le débat parlementaire l’idée du doublement du plafond fiscal pour les dons des ETI qui serait un signal très puissant pour démultiplier l’engagement des ETI et l’impact concret de leur mécénat.

________________________________________________

 

À propos des ETI

Les ETI constituent depuis 2008 et la loi de modernisation de l’économie une catégorie d’entreprises intermédiaires, entre les petites et moyennes entreprises (PME) et les grandes entreprises (GE). Elles rassemblent entre 250 et 4 999 salariés et réalisent un chiffre d’affaires n’excédant pas 1,5 milliard d’euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d’euros. Les ETI opèrent dans des secteurs divers, mais partagent des caractéristiques communes : ancrées dans les territoires, elles créent de l’emploi et dynamisent l’activité dans les régions ; elles contribuent à moderniser l’industrie française et se démarquent par leurs capacités d’innovation ; les ETI sont conquérantes à l’export et incarnent l’excellence française à l’international.

 

À propos du METI
Fondé en 1995, le Mouvement des entreprises des taille intermédiaire (METI) rassemble et fédère les ETI autour de trois objectifs : faire connaître les ETI et porter l’ambition d’un Mittelstand français ; plaider pour un environnement plus compétitif, aligné sur l’environnement économique et fiscal européen ; promouvoir l’investissement de long terme. Le METI est présidé par Philippe d’Ornano, président du directoire de Sisley, et Frédéric Coirier, président du directoire de Poujoulat.

 

À propos du FBN France
Premier réseau d’entreprises familiales au monde, le FBN (Family Business Network) a été créé il y a 29 ans et regroupe aujourd’hui 11 600 dirigeants et actionnaires d’entreprises familiales dans 65 pays, dont plus 1 200 en France. Implanté à Paris et en régions, le FBN France organise une centaine de rendez-vous par an sur tout le territoire pour promouvoir le modèle de l’entreprise familiale, ses valeurs, sa vision long-terme, sa responsabilité sociétale et environnementale, et apporter les bonnes pratiques concrètes indispensables à la gouvernance, la transmission, la formation des nouvelles générations et la pérennité de l’entreprise. Actives dans de nombreux secteurs économiques, les entreprises familiales adhérentes au FBN France vont de la PME au groupe international transmis de génération en génération. Le FBN compte parmi ses membres une moitié d’ETI, pour certaines déjà reconnues pour leur implication philanthropique ou de mécénat.

 

Communiqué de presse publié le 28 juin 2018

 

Paroles de NxG - Retour sur le NxG Summit de Belgique

Interview de Bertrand Lajugie, Président du Directoire du Groupe SEEB.

 

NxG Summit 2018 La Hulpe group photoFBN France :  Bertrand, tu as participé cette année pour la première fois à un Sommet NxG international : quelles sont tes impressions ?

Bertrand Lajugie : "C’était magistral ! C’est le côté international qui m’a vraiment attiré, le côté ouverture au monde : nous étions environ 250 participants, d’une trentaine de pays différents. Un bon mélange de nationalités, de cultures, de tailles d’entreprises et d’histoires différentes mais in fine nous avons tous les mêmes problématiques, c’est fou ! Ça permet de se sentir moins seul.

FBN France : En France, on a plutôt l’habitude d’organiser des séminaires sur un voire deux jours. Comment cela se passe-t-il sur 4 jours ?

BL : Le rythme est très intense, on commence le samedi midi, on termine le mardi après-midi. Donc c’est plus facile de se libérer en combinant cela avec un weekend. Les journées sont très denses, on n’arrête pas mais on a aussi le temps d’échanger entre nous. On apprend à se connaître très vite, les échanges se font rapidement et sont nombreux.

FBN France : Et le contenu ? Les ateliers ? Les témoignages ? Quelque chose t’a marqué en particulier ?

BL : Parmi les temps forts, je retiens surtout l’après-midi passé en teambuilding, c’est important de pouvoir participer à des ateliers de développement personnel. Il y a aussi eu des témoignages très inspirants, un atelier animé par un NxG leader sur les cryptomonnaies qui mêlait à la fois nouvelles technologies, géopolitique...une façon différente de réfléchir au monde d’aujourd’hui et de demain. Et enfin, des histoires qui font parfois relativiser ses propres problématiques familiales.

En tous les cas, le prochain NxG Summit se tiendra au Brésil et je pense sans hésiter que j’y participerai !"

Interview réalisée par le FBN France le 1er juin 2018

 

RDV en 2019 pour le 15e Sommet NxG : du 27 au 30 Avril à Recife (Brésil)

Méditerranée - Compte-rendu de la réunion sur le thème "L’entreprise familiale au féminin"

Qu’elles soient dirigeantes de l’entreprise ou de la holding familiale, épouses et mères de dirigeants ou encore jeunes repreneuses, les femmes contribuent pleinement au développement de l’entreprise familiale, directement ou indirectement.

Après un rappel des grandes dates de l’histoire du droit des femmes dans la société, cette réunion plénière avait pour objet d’évoquer les différents rôles que chacune peu jouer dans l’entreprise, la famille ou au sein de l’actionnariat. 4 témoins, 4 profils féminins, 4 figures de l’entreprise familiale que le FBN a eu le plaisir d’accueillir :

- Caroline DARBONNE (Daregal) est entrée, par son mariage à 21 ans avec Luc Darbonne, dans une famille où père et fils travaillaient ensemble dans l’entreprise familiale de production agricole. Après la transmission de l'entreprise à son époux, elle prendra un chemin de traverse et créera une agence de communication dédiée au développement de l’entreprise familiale et publiera une trentaine de livres de cuisine mettant en scène les fines herbes surgelées. Elle aura plus tard un rôle de médiatrice familiale au moment de la transmission à leur fils Charles.

- Marie-Hélène DICK : Présidente de Panpharma et Présidente du Conseil de Surveillance de Virbac, nous a raconté son accession aux commandes de l’entreprise familiale. Le processus fut long pour s’imposer mais c’est avec une détermination sans faille, une forte volonté de réussir, une grande cohésion familiale et le soutien d’une équipe dirigeante de haut niveau que Marie-Hélène a réussi non seulement la reprise mais le développement des 2 sociétés, Panpharma et Virbac.

Nelly HALADJIAN (HALADJIAN Frères), petite-fille du fondateur, dotée d’un caractère volontaire, intègre avec son mari le groupe HALADJIAN Frères où elle gravit les échelons jusqu’en 2017, année durant laquelle son père lui transmet le flambeau ainsi qu'à son frère, tous deux co-dirigeants aujourd’hui.

- Martine MAGNAN (Daher) a intégré la gouvernance de la famille DAHER « par accident », lorsqu’on lui a proposé de devenir administrateur de la holding patrimoniale. Bien qu’elle ait suivi un parcours quelque peu éloigné, elle a petit à petit fait sa place et élargi ses fonctions dans la gouvernance familiale. Depuis maintenant 2 ans, elle occupe le poste de Président du Conseil de Surveillance de SOGEMARCO, organe de contrôle.

Ces témoignages se sont ensuivis d’un échange sur les valeurs essentielles à chacune à travers ces parcours et les qualités particulières qui leur ont permis d’allier vie émotionnelle de la famille et vie des affaires.

Réunion animée par Diane de Ferron, Fondatrice de CreativeGenerations.

 

Newsletter FBN France - Avril 2018

Paris & Ile de France : compte-rendu des premiers mois 2018

 

Première réunion plénière sous le signe des nouvelles générations ! 

L’année 2018, baptisée « Year of the NxG » au niveau international, a démarré en Ile-de-France par une soirée interactive sur le thème de l’actionnariat responsable au sein de la nouvelle génération. 

Pour célébrer plus particulièrement l’occasion, le FBN France a été heureux d’accueillir le 6 février à Paris plusieurs membres de la 6e génération de Colam Entreprendre, actionnaires du Groupe familial Coisne et Lambert propriétaire de Sonepar, dont Sylvie Faurel Coisne, Conjoint de la 5e génération en charge de l’animation, la communication et la formation des actionnaires familiauxAprès une présentation des activités du groupe, acteur de l’industrie textile et de la distribution de matériel électrique, les trois témoins ont présenté tous les organes de gouvernance au niveau familial et au niveau de l’entreprise. L’ambition première de leur organisation étant de développer l’intégration des membres de la nouvelle génération, des plus novices aux plus avertis, les outils mis à leur disposition pour s’informer, se former et s’engager en tant que NxG et devenir ainsi des actionnaires responsables. Il s’agissait donc de présenter la démarche CAR, ou Colam Actionnaire Responsable et d’expliquer la façon dont la NxG avait initié cette réflexion collective pour définir ce que signifie précisément « être un actionnaire responsable ».

Cette démarche a été illustrée par les témoignages des deux NxG présents, qui ont terminé leur intervention par un exposé du « Chantier 2040 ». L’année 2040 étant encore un peu loin, comment ferez-vous, vous entreprises familiales, naître de nouvelles initiatives au sein de la NxG ? Comment accompagner un groupe sur le long terme, faire naître de nouvelles initiatives, s’approprier et transmettre un héritage avec fierté, en lui assurant une pérennité face aux nouveaux défis ? C’est à cette réflexion au cœur même de la démarche de tout actionnaire que les 30 participants présents ont pu réfléchir : et si, au fond, l’actionnariat familial était aussi un levier d’action pour changer le monde ?

 

Transformation digitale, loi sapin 2 et dernières législations de l'entreprise familiale

Plusieurs ateliers ont ponctué ce premier trimestre 2018 : 

- le 9 janvier : un atelier animé par Fidal pour évoquer les dernières mesures de simplification de la fiscalité de l’épargne, la baisse programmée du taux de l’IS, la création de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) ou encore la lutte contre la fraude fiscale. L'objet fut ainsi de décrypter les principales mesures de ces lois en expliquant les conséquences concrètes pour l'entreprise.

- le 18 janvier : comment engager la transformation numérique de son entreprise ? A l'heure où la transformation numérique est considérée comme la 4ème révolution industrielle, il s'agit avant tout pour l'entreprise de définir des business models créant de la valeur pour ses clients afin augmenter sa propre rentabilité, générer de la croissance et soutenir la pérennité des entreprises. L'intervenant a notamment souligné qu'au-delà des solutions techniques, la finalité de cette transformation était surtout de s'ancrer dans l'avenir. Illustrés par des exemples concrets, les participants ont pu échanger de façon interactive sur les premiers pas à initier pour mener à bien cette démarche de stratégie numérique.

- le 1er février sur la loi Sapin 2 : mis en application depuis le 1er janvier, le programme anticorruption découlant de la loi Sapin 2 engendre au sein des entreprises d'au moins 500 salariés et 100 millions d’euros de chiffre d’affaires la mise en place d'un certain nombre de mesures pour répondre à ce dispositif anti-corruption. L'atelier a ainsi permis aux participants présents de prendre connaissance des méthodologies à adopter et actions concrètes à mettre en place au sein de leurs structures respectives pour se mettre à niveau et anticiper un éventuel contrôle de l'AFA (Agence Française Anticorruption).

 

Journée Particulière 20 ans : le premier rendez-vous avait lieu chez JCDecaux le 14 février !

Pour célébrer cet anniversaire, le FBN a entamé une tournée en France et visité le 14 février dernier le siège historique de JCDecaux de Sainte-Apolline à Plaisir.

Qui ne connaît pas JCDecaux et son mobilier publicitaire ? Abribus, Colonne Morris, mobiliers urbains d’information, Vélos en libre-service, dispos, sanitaires à entretien automatique..., depuis sa création en 1964, JCDecaux, présent dans plus de 75 pays, s’est hissé sur la première marche du podium international de la communication extérieure.

Après un mot d’introduction, ce sont Jean-François Decaux et Jean-Charles Decaux en personne qui nous ont conduits au cœur de l’entreprise : sur le parcours, visite du showroom à ciel ouvert des mobiliers JCDecaux, suivie de la découverte de l’atelier d’affichage et enfin le « Medialab », berceau des dernières innovations. Une visite inédite, riche et ponctuée d’anecdotes familiales racontées par deux des dirigeants familiaux, membres de la deuxième génération.

De retour pour un déjeuner convivial, les membres du FBN ont ensuite eu le privilège de participer à une réunion d’échanges animée par Philippe Grodner, Président du FBN France, en présence de Jean-François Decaux, Président et co-Directeur général et Jean-Charles Decaux, co-Directeur général, représentant la 2e génération. A travers une interview interactive, la famille Decaux a tout d’abord présenté l’histoire du groupe, le parcours de son fondateur (père des deux membres familiaux), sa gouvernance d’entreprise et familiale ainsi que leurs premiers pas dans l’entreprise : ces témoignages ont également permis de revenir sur leur entrée dans l’entreprise. Au début des années 1980, Jean-François Decaux, après des études supérieures et une première expérience hors de l’entreprise familiale, intègre l’entreprise fondée par son père pour la développer à l’international, notamment en Allemagne. Quelques années plus tard, son frère Jean-Charles intègre à son tour l’entreprise et poursuit son développement, cette fois-ci en Espagne. Pendant 10 ans, ils développeront respectivement les branches anglophones/germaniques et hispanophones avant de partir tous deux à la conquête du reste du monde, notamment l’Asie. Jean-Sébastien, le fils cadet, a quant à lui rejoint JCDecaux en 1998 et occupe aujourd’hui le poste de Directeur Général Afrique – Israël.

A chaque génération son projet de développement ! Car pour entrer dans l’entreprise, il faut « l’envie, la légitimité et les compétences » : en effet, comme le soulignent les deux frères, « La légitimité se construit, elle ne se décrète pas ».

Et qu’en est-il de la NxG ?

La génération 3 est âgée de 4 mois à 32 ans ! L’objectif est avant tout de leur apprendre à être des actionnaires responsables. De la même manière que la deuxième génération a dû faire ses preuves, les membres de la 3e génération, pour ceux qui souhaiteront un jour rejoindre le groupe, devront apporter une vision, leur projet, dans la continuité et le respect de l’ADN pour « élargir le champ des possibles dans une optique intergénérationnelle ».

 

Newsletter FBN France - Avril 2018

 

Le FBN s’implante dans la région Sud-Ouest : lancement prévu le 4 juillet !

Cette nouvelle antenne dans une région où le FBN compte déjà plusieurs adhérents permettra de renforcer l’action du FBN et de développer l’accompagnement des entreprises familiales locales. C’est Hervé Delmas, Président du groupe JA Delmas et membre de la 4e génération de la famille, qui en sera le Président. Sophie Delmas aura quant à elle pour mission de développer et d’animer les départements de la Gironde, de la Dordogne, du Lot et Garonne, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, du Gers, de la Haute-Garonne, de l’Ariège, du Lot et de l’Aveyron.  Le calendrier des rencontres prévues pour 2018 sera communiqué prochainement.

Au programme déjà, une réunion plénière de lancement prévue le 4 juillet à Bordeaux, sur le thème « 12 bonnes pratiques de gouvernance essentielles à la réussite de l’entreprise familiale », qui sera suivie dès la rentrée de septembre des premiers ateliers et activités NxG.

En attendant le programme complet des rendez-vous organisés localement, vous pouvez contacter pour tout renseignement ou demande d’adhésion :

Sophie Delmas
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
+33 (0)6 08 71 57 89

 

 

 

Le FBN dans les régions de France

Le FBN France, dont les membres sont implantés sur l’ensemble du territoire, a initié son développement régional en 2013 et compte aujourd’hui 6 antennes régionales, dont vous retrouverez les coordonnées des délégués ci-dessous :

Antenne Grand-Est
Co-Présidents régionaux : Claude Faure et Rémi Lesage
Déléguée Régionale : Stéphanie Wittersheim
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Antenne Grand-Ouest
Co-Présidents régionaux : Pierre-Marie Charier & Tony Lesaffre
Déléguée Régionale : Céline Mousset – Eloumou Zoa
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Antenne Méditerranée
Co-Présidents Régionaux : Jean Mane & Estelle Roux
Délégué Régional : Richard Daher
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Antenne Rhône-Alpes & Auvergne
Président Régional : Bernard Thollin
Délégué Régional : Olivier de Breyne
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Pour tous les adhérents des régions Paris & Ile de France et autres régions en France, vous pouvez contacter directement Caroline Mathieu, Déléguée Générale du FBN France à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 01 53 53 18 12.

Newsletter FBN France - Avril 2018

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account