Accès Membres FBN France

S’associer, entrer au capital, et rester agile : les thèmes des derniers événements de l'année dans la région Grand-Ouest

Comme le dit Etéocle dans le théâtre d’Eschyle, « En toute entreprise, il n’y a rien de plus funeste que de mauvais associés ». Cette tirade nous a inspiré sur l’importance de connaître les limites et enjeux du pacte d’associés, ce document souvent adopté comme un simple acte juridique mais qui permet pourtant de lever toutes les questions essentielles de la gouvernance. Avec l’aide de FIDAL, en la personne de Jean-François Yerle, avocat associé spécialisé en droit des sociétés, nous étions une dizaine de membres à étudier, dès la rentrée, les tenants et aboutissants des « pactes d’associés » dans un atelier hébergé à La Cigale à Nantes.

Avec l’aimable participation et témoignage de David Giraudeau, Directeur Général de La Mie Câline, nous avons pu fin septembre échanger sur « l’entrée au capital des managers non familiaux ». Accueillis au sein du CIC Ouest à Nantes, et animée par Xavier Gautier, la plénière a permis des échanges approfondis, entre générations. Thierry Aujard, Directeur de l’ingénierie financière au sein du CIC Ouest a présenté aux participants les enjeux techniques et les montages possibles. La plénière s’est terminée par un micro-atelier autour de la question « Si vous deviez recruter un manager extérieur, quelles seraient les conditions de réussite ? »

Premier du genre, les membres FBN du Nord Bretagne (Dinard, St Malo et Rennes) ont pu partager un dîner sur St Malo début octobre, l’occasion de faire connaitre le réseau à des entreprises non membres également.

Enfin, les jeunes générations se sont retrouvées pour le 4ème Club de l’année, au sein de l’Ecole de Design qui nous a accueillis mi-octobre pour travailler en atelier sur « l’agilité, comme facteur de performance ». Marc-Antoine Brochard, co-fondateur de StimulMe et membre de la jeune génération de l’entreprise familiale Sodeb’O, a témoigné généreusement sur l’importance d’entretenir l’agilité, dans les petits et les grands projets.

 

Newsletter - décembre 2016